Le design selon notre dirigeant Bertrand Barré !

23/07/2019

Partagez l'article sur

Le design, atout maître de l'entreprise ou gadget ?

Pendant longtemps cantonné au « beau » puis à l’ergonomie d’un produit, le design ne cesse d’exprimer l’étendue de son champ d’action au sein de l’entreprise et ce, tous secteurs confondus. Les dirigeants ont pris la mesure des enjeux que représente cette méthodologie qui permet de piloter l’innovation et constitue un facteur de compétitivité. Le point sur ce sujet tactique avec notre expert en la matière, Bertrand Barré, PDG de Groupe Zebra.

Quelle est votre définition du design ?

Tel que je l’entends, c’est d’abord un verbe, « to design », qui signifie concevoir. Et selon l’approche anglo-saxonne, cela englobe toutes les sciences de la conception, pas seulement l’aspect esthétique comme on a encore tendance à le penser en France. Ainsi, cela nécessite un ensemble de compétences : de la définition du projet aux plans de fabrication en passant par la compréhension de la cible, le marketing, les points d’accroche, l’expérience de l’usager… Et il y a deux types de design : le design de signature où l’on recherche, à l’image de l’architecture, le style d’un professionnel renommé et le design de marque qui porte une entreprise.

Quelle place doit-il avoir dans l’entreprise ?

Je dis souvent, il ne faut pas confondre design et designer. Autrement dit, il ne s’agit pas d’embaucher un designer en pensant qu’il va pouvoir tout faire alors qu’il est souvent très spécialisé. L’essentiel est de définir son besoin, ses idées, pour savoir quel est le professionnel le plus indiqué pour les mettre en forme. C’est tout un processus et une organisation. Mieux vaut d’abord faire appel à des prestataires pour bien comprendre comment cela fonctionne avant d’intégrer ce service.

Vous accompagnez des sociétés depuis plus de 30 ans, quelles sont les évolutions notables dans ce domaine ?

À nos débuts, le design en France était uniquement un métier d’ergonome, de technicien. Puis les marchés se sont complexifiés et le design s’est progressivement révélé comme une arme stratégique pour se positionner par rapport à la concurrence. Se sont ajoutées plusieurs révolutions : les logiciels 3D puis Internet qui font que le dessin pur à quasiment disparu. La prise de conscience de la digitalisation du monde de la consommation et de la connaissance de la pensée humaine a conduit au « design thinking » et l’approche a basculé dans l’innovation et le dessein. Enfin est arrivée l’internalisation du design.

Aujourd’hui, qu’apporte le design à l’entreprise ?

Le design fait désormais partie des grandes directions qui définissent les visions d’une structure. Si une entreprise n’est pas affûtée dans la définition de son offre, elle le paye immédiatement. Celui qui maîtrise le design maîtrise l’expression de l’entreprise, les signes qu’elle émet et donc la valeur perçue. 

Source : CCI Lyon métropole